Le syndrome de l’imposteur chez les développeurs

  Temps de lecture : 5 min.
Le syndrome de l'imposteur chez le développeur est très présent. Voici pourquoi et quelles solutions pour contrer ce syndrome.

Le syndrome de l’imposteur ne touche pas seulement le développeur junior, le senior est aussi impacté.

Jusqu’il y a peu, je souffrais moi aussi de temps à autre de ce syndrome. Notamment lorsque je regardais beaucoup de vidéos sur YouTube de développeurs bien plus forts que moi 🙂

J’ai mis en place des astuces pour m’aider à contrer ces effets négatifs sur mon moral et mes performances.

Si tu cherches une solution pour t’en débarrasser, lis ce qui suit.

D’où vient cette sensation ?

Le syndrome de l’imposteur est toujours plus ou moins là, il se montre davantage quand on te confie de nouvelles responsabilités, un nouveau projet…

La peur et le manque de confiance étant son origine, tu te demandes "si tu peux y arriver".

Globalement le syndrome de l’imposteur surgit quand :

C’est d’autant plus présent lorsque tu as un poids sur les épaules.

Pourquoi les développeurs sont les plus touchés ?

Le syndrome de l’imposteur frappe davantage les développeurs pour plusieurs raisons, la principale étant que notre métier évolue à une vitesse incroyable.

En tant que dev, nous devons nous adapter en continu aux nouvelles technos, apprendre de nouveaux frameworks, switcher de langage…

Il est facile de se laisser distancer.

Le développement, c’est également assez complexe.

Il faut concevoir, imaginer, anticiper, répondre au besoin, faire du code propre, rédiger de la documentation…

On attend beaucoup de nous !

58% des développeurs souffront du syndrome de l'imposteur
https://www.teamblind.com/blog/index.php/2018/09/05/58-percent-of-tech-workers-feel-like-impostors/

Environ 60 % des développeurs interrogés déclarent souffrir du syndrome de l’imposteur… C’est énorme !

D’autres facteurs sont aussi à considérer :

  • Tu peux traîner tes lacunes super longtemps si personne ne te les remonte (ton code dégueu peut marcher)
  • La compétition (même saine) existe. Il y a des devs assez forts dont le succès est notoire, c’est intimidant
  • Le chiffrage peut te faire défaut (« Ah, tu as mis 3 h pour ça ? »)
  • On est beaucoup à être introverti, demander de l’aide et encaisser, c’est plus difficile
  • On est hyper-connectés, 8 h par jour devant un ordi, 4 h devant ton téléphone…

Comment savoir si tu as le syndrome de l’imposteur ?

Eh bien… on l’a tous.

Il y a toujours un moment ou un autre où on se dit "Et si je n'en n'étais pas capable ?".

La différence à la suite de ça, c’est que certaines personnes vont le ruminer pendant un long moment, d’autres passent à autre chose.

Imposteurs développeurs

D’une certaine manière, tu peux le sentir si :

  • Cela te stresse d’être affecté à un nouveau projet
  • Tu crains les codes reviews, les mises en recette
  • Quand on te félicite, ça ne te fait pas plaisir car tu ne penses pas en être digne
  • Peu importe la personne en face, tu penses qu’elle est meilleure que toi

Bien entendu cela n’est pas absolu, c’est surtout quelque chose de propre à chacun que l’on ressent soi-même…

Comment éviter d’attraper le syndrome de l’imposteur ?

Ce n’est pas facile, mais une fois que tu l’as identifié, c’est faisable !

  • Rappelle-toi que les gens ont confiance en toi
  • Parle de tes problèmes sur les projets. Le désespoir d’aller bosser le matin ne t’aidera pas
  • Demande à tes collègues de l’aide sur le technique / fonctionnel
  • Sépare tes grosses tâches en petites (livrer un nouveau site ça fait peur, livrer de petites fonctionnalités beaucoup moins…)
  • Reste humble sur tes victoires : l’excès de confiance risque de te faire tomber si tu prends un mûr en plein vol
  • Ne te monte pas la tête, peu importe tes responsabilités, c’est « juste un travail »
  • Fête les petites victoires (une livraison parfaite, une merge review passée…)
  • Reconnais que tes collègues ne sont pas toujours surpuissants

Voici un peu le nouvel état d’esprit à adopter si tu veux pouvoir éviter le syndrome de l’imposteur.

Comme les changements bruts et rapides ne fonctionnent pas, prends le temps d’appliquer point par point les différents éléments.

En dernier lieu, sache que même des développeurs chez Mozilla souffrent de ce syndrome… Il touche tout le monde, réellement.

La meilleure solution pour vaincre le syndrome de l’imposteur

Cette solution elle est toute simple et elle fait clairement la différence.

Apprendre.

Apprendre tuera ce syndrome, purement et simplement.

On n’a jamais vu un imposteur avec beaucoup de connaissances. Les imposteurs font croire qu'ils savent, rien de plus.

Plus tu apprendras et plus ce syndrome de l’imposteur disparaîtra de ton esprit.

Apprendre pour contrer le syndrome de l'imposteur chez les développeurs

De multiples bénéfices vont se rajouter : ton code sera plus propre, plus performant, tes solutions proposées seront meilleures…

Si tu as des lacunes sur un sujet, bosse-le. S’il te manque des bases, travaille-les.

Tu ne comprends pas trop à quoi sert une interface ? Pourquoi l’héritage est intéressant ? C’est l’heure de faire un tour sur Google…

Comble les trous au maximum. Tu seras moins stressé, plus efficace.

En produisant du code de qualité, tu te sentiras plus légitime auprès de tes collègues développeurs.

Également, fais des projets persos, des hackathons ou des hackme. C’est ludique et ça t’aidera à mettre en application ce que tu ne peux pas utiliser au travail.

Fais ton propre code review, tu trouveras toi-même tes erreurs.

Apprendre est le meilleur moyen d’arriver à se sortir du syndrome !

D’autres solutions pour lutter contre le syndrome de l’imposteur ?

Aurélie Vache a fait une excellente vidéo à ce sujet où tu trouveras d’autres solutions comme :

  • Lister tes accomplissements
  • Être bien entouré
  • Partager ses connaissances
  • Contribuer

Je te laisse découvrir la vidéo ici :

La transcription en anglais : https://dev.to/aurelievache/moving-forward-the-impostor-syndrome-3hlm

Conclusion

C’est un syndrome assez dur à faire partir, ne t’étonne pas si ça prend du temps !

Mais, comme dit Aurélie ce n’est pas une fatalité, par conséquent tu peux t’en sortir.

Plus tu prendras confiance en toi grâce à ce que tu auras appris et plus tu seras à même de te défaire du syndrome de l'imposteur.

N’oublie pas, personne ne te demande d’être parfait !

Tout le monde fait des erreurs, il faut relativiser au maximum.

D’ailleurs en parlant de relativiser, tu devrais lire cet article sur pourquoi il ne faut pas devenir développeur, ça te fera du bien 🙂

Enfin évite de rechercher la reconnaissance, ça ne ferait que te faire plus mal si jamais tu échoues.

Pour ma part, c’est sur ce dernier point que je dois le plus travailler !

Ça m’intéresserait d’avoir l’avis d’autres développeurs en commentaire, comment vous gérez ce syndrome ?

❤️ Tu as aimé cet article ?️

J'ai mis un moment à l'écrire... Ce serait top si tu pouvais le partager à la communauté !