Stagiaire développeur : tout ce qu’il faut savoir

Quel est le rôle du stagiaire développeur, quelles sont ses missions, que doit-il accomplir et sera-t-il embauché dans son entreprise ?

Le stagiaire développeur, ce futur développeur qui vient apprendre le métier de développeur dans une entreprise…

Qu’est-ce que l’avenir lui réserve ?

Quel est le rôle (super important) du stagiaire et comment il participe à la stabilité d’un projet.

Quelles sont les missions d’un stagiaire en développement et comment faire pour être embauché à la fin de son stage.

C’est le sujet de cet article.

Qui est le stagiaire développeur ?

Souvent en master, il fait généralement son stage de fin d’étude dans une entreprise pendant quelques mois.

Même si les stagiaires développeurs en BTS et en licence font eux-aussi des stages.

Je distingue les stagiaires des alternants car même s'ils sont tous les deux payés (même différemment), le contexte est totalement différent.

À la fin de son stage, le stagiaire en développement rédige un mémoire ou à minima un rapport de stage qui valide généralement un module dans son cursus.

Pour le stagiaire, le but est tripe :

  • Valider son année ;
  • Apprendre sur le terrain et gagner en expérience ;
  • Être embauché à la fin de son stage.

Pour l’entreprise le but est double :

  • Trouver un nouveau développeur sorti d’école et potentiellement le mouler à sa sauce (rien de péjoratif là-dedans)
  • Bénéficier de quelques mois « d’essai » avec le stagiaire « à moindre coût »

Le stagiaire n’est cependant pas gratuit, loin de là.

Il faut le former, passer du temps avec lui pour lui expliquer certains points techniques ou fonctionnels, vérifier ce qui est produit, le mentorer, l’aider à avancer dans son rapport de stage…

L’entreprise a de réelles obligations envers le stagiaire.

Les missions du stagiaire développeur

Suivant les entreprises il aura différentes missions.

Le but principal étant d’immerger le stagiaire dans le monde du travail et dans le fonctionnement de l’entreprise.

Il découvrira ainsi :

  • Les outils comme Redmine, Jira… pour gérer ses tâches
  • Les pull / merge requests et la revue de code
  • Les recettes KO 🙂
  • L’optimisation de la communication avec ses collègues
  • La spécification fonctionnelle et le besoin client
  • Les limitations techniques suivant les projets
  • Le code legacy
  • Le café

Plus généralement, on retrouve communément ces tâches :

  • Appréhension de documentation (technique ou fonctionnelle)
  • Développement de petits fixes ou de petites fonctionnalités
  • Daily meetings
  • Mise en place d’un nouveau projet pour l’entreprise
  • Rédaction de documentation (suivant le profil)

Et c’est déjà pas mal !

Disons qu’après 6 mois passés sur l’ensemble de ces tâches, le stagiaire aura énormément appris.

Qu’il soit ou non gardé dans l’entreprise…

On peut donc affirmer que le stage en entreprise est un réel plus pour le stagiaire.

Le rôle du stagiaire développeur

Se former, apprendre, comprendre, corriger ; se former, apprendre…

D’ailleurs je pense que de manière générale, le stagiaire améliore la qualité d’un projet.

Le stagiaire ne coûte objectivement pas cher à l’entreprise.

Les indemnités mensuelles s’élèvent au minimum autour de 525 €.

Cependant la plupart du temps, les entreprises payent leurs stagiaires bien plus cher que le minimum.

Au fur et à mesure qu’il se formera, qu’il prendra en compétence, il deviendra de plus en plus autonome.

Du coup, au début de sa formation, on lui fera sans doute faire du travail non facturable.

C’était le cas pour un stagiaire que j’ai eu à plein temps sur mon projet.

Il n’y avait pas vraiment de journée type, mais voici qu’elles ont été ses tâches :

  • J’ai commencé à lui donner des petites fonctionnalités à développer au fur et à mesure qu’il rentrait dans le contexte projet
  • En l’espace de quelques semaines, il connaissait parfaitement les tenants et les aboutissants du projet
  • À chacun de ses développements, nous passions beaucoup de temps en revue de code : le but était d’améliorer son code ET la qualité du projet
  • La factorisation avant tout, il a beaucoup appris sur la qualité du code, en échange le projet est devenu bien plus propre
  • J’ai été exigeant sur le code produit pour le faire progresser, et ça a été bénéfique

Voici pourquoi je pense que le stagiaire développeur améliore grandement la qualité d’un projet.

Comme il peut faire du "non-facturable", on n’hésite pas à faire passer la qualité avant tout.

Là où la rentabilité sur les projets au forfait affecte souvent la qualité du code produit…

Il y a de grandes chances pour que le stagiaire soit embauché

L’enjeu du stage est le même pour l’apprenti et pour l’entreprise : terminer par un contrat d’embauche (souvent un CDI).

Le stagiaire développeur souhaite bien évidemment intégrer l’entreprise dans laquelle il a fait son stage si cette dernière lui convient.

L’employeur lui, a tout intérêt à vouloir embaucher le stagiaire à la fin de son stage.

Pour former quelqu’un pendant 6 mois et le laisser partir, il faut une bonne raison.

D’autant que l’entreprise doit avoir réellement pris le temps de suivre le futur développeur.

  • L’entreprise a investi dans le stagiaire en le formant
  • Elle a pu tester le stagiaire programmateur dans un contexte d’entreprise (avec le client, diverses contraintes, du stress…)
  • Les tuteurs ont (normalement) suivi le stagiaire tout au long de son stage
  • Des points ont été faits régulièrement avec l’école
  • Le travail du stagiaire a été suivi et revu tout au long de sa période de stage

À la fin du stage, l’entreprise et le stagiaire doivent tous les deux savoir si cela va matcher ou non.

Mesurer la productivité du stagiaire développeur

Lorsque l’on est en stage pour devenir développeur, on peut se demander :

Est-ce qu’un stagiaire est rentable pour l’entreprise ?

Un stage en entreprise dure généralement 6 mois.

Durant ces 6 mois, il est très important que le stagiaire progresse de manière rapide pour l’entreprise.

  • 0 et 2 mois, 30 % de productivité
  • 2 et 3 mois, 50 % de productivité
  • 3 à 6 mois, 80 % de productivité

Pour arriver à l’embauche aux alentours de 100 % de productivité.

Note : Ces chiffres ne sont pas forcément les mêmes dans toutes les entreprises, tout dépend de ce que l’on attend du stagiaire en développement.

Bien entendu la productivité n’est pas un chiffre absolu.

Ce que l'on veut dire par là, c'est qu'entre 2 et 3 mois, si on donne une tâche au stagiaire développeur, il pourra la résoudre en 2 heures au lieu d'une seule pour un développeur junior.

La question de la « rentabilité » est faussée, car même si un stagiaire coûte peu en argent, il coûte beaucoup en temps…

Tout dépend donc de l’implication de l’entreprise dans l’apprentissage du stagiaire.

Attention aux abus !

L’état a mis en place des quotas pour limiter les abus et éviter à certaines entreprises d’avoir une armée de stagiaires.

Offre de stage pour un stagiaire développeur web
https://twitter.com/Ashen_JV/status/1278310735324557312/photo/1

Néanmoins il existe toujours un risque pour le stagiaire.

Et notamment sur les stages en entreprises plus courts.

Sur un stage de deux mois pour un étudiant en BTS ou en licence.

On parle essentiellement de formation pour le stagiaire, et de travail non facturable pour l’entreprise.

En deux mois il est difficile d’évaluer la qualité d’un stagiaire en développement.

Il y a donc très peu de chances que l’entreprise l’embauche. Sauf si on parle de contrat en alternance (ce qui a été le cas récemment dans mon entreprise).

Alors en tant que stagiaire :

Renseigne-toi bien au préalable sur l'avenir une fois le stage terminé.

Peut-être une alternance, une rémunération, une extension du stage, un CDD, un CDI, ou peut-être rien.

Essaye d’avoir cette discussion au début de ton stage, que tu saches vers quoi tu te diriges.

Postuler dans une grande ou une petite entreprise ?

On dit souvent que les entreprises plus grandes et plus vieilles sont des dinosaures incapables de s’adapter.

C’est en partie vrai.

Mais pour les développeurs cela n’a pas forcément d’impact.

Les ressources humaines savent qu’elles doivent faire des efforts pour donner envie aux développeurs de postuler dans l’entreprise.

De grandes entreprises ont gardé leur esprit startup, d'autres exigent que tu ne viennes pas en short au bureau...

Seul l’entretien d’embauche pourra t’aider à y voir plus clair.

Pour les entreprises plus petites, peut-être que l’entreprise n’est pas très stable et n’aura pas beaucoup de temps à t’accorder pour te faire avancer.

Ou peut-être qu’elle est super ouverte à passer du temps avec les stagiaires en développement pour les faire progresser.

Tu ne pourras le savoir qu’en allant sonder toi-même le terrain.

La taille de l’entreprise ne doit pas jouer dans ton choix pour trouver ton stage.

Comment se faire embaucher après son stage ?

Se faire embaucher en CDI à l’issue de son stage est ce que visent presque tous les futurs développeurs.

Cette année dans mon entreprise, nous avons eu deux stagiaires en développement, un garçon et une fille (appelons-les Bob et Alice ;)).

Tous deux de la même promo, ils faisaient leur stage de fin d’étude en même temps durant leur dernière année de master.

Ils sont partis sur un pied total d’égalité, seules leur compétences ont jouées dans leur recrutement.

Malheureusement l’un deux n’a pas été pris… Et pourtant l’entreprise était prête à engager deux nouveaux développeurs sortis de stage.

Comment faire la différence en tant que futur développeur ?

Il y a plusieurs choses à prendre en compte lorsque l’on ne garde pas un stagiaire (l’affect, les soft skills, les hard skills…).

Si tu veux maximiser tes chances de rester dans l’entreprise :

  • Mets-y de la volonté, montre que tu es motivé
  • Accepte tes erreurs, tu es là pour apprendre
  • Corrige ce qui ne va pas suivant les retours de tes collègues (c’est le plus important)
  • Sois rigoureux, on te confie un projet, quelque chose d’important pour l’entreprise

Ce qu’il faut absolument éviter :

  • Agir comme si tu étais déjà embauché ou comme si tes collègues étaient tes potes
  • Prendre ton stage à la légère sous prétexte que tu es en apprentissage

Nous avons gardé Alice, et pas Bob.

Alice est rigoureuse, elle suit les consignes qu’on lui donne, elle revient vers nous lorsqu’il y a un point bloquant. Elle apprend, évolue… Son attitude correspond à ce qui est recherché chez une développeuse. Elle est méthodique, elle prend du recule.

Bob est bien meilleur qu’Alice techniquement parlant. Mais il n’est pas du tout rigoureux, quand tu discutes avec lui, tu vois clairement qu’il s’en fout un peu. Il a cette attitude un peu désinvolte de « Monsieur je sais tout », et ça énerve la plupart d’entre nous.

Cette différence d’attitude a joué sur le recrutement.

L’état d’esprit et le comportement en entreprise a davantage joué dans l’embauche que le niveau technique.

L’entreprise dans laquelle je faisais mon stage ne m’a pas gardé

C’est intéressant et aussi très frustrant.

Dans tous les cas, il y a une raison à cela.

  • Ils n’avaient peut-être besoin d’un développeur que pour 6 mois (c’est moche, peu probable, mais possible)
  • Ils n’ont pas vu en toi les compétences requises (pour le moment) pour intégrer leur équipe
Très clairement, il se peut que tu n'aies pas été assez bon.

Et cela sur plusieurs plans, on parle de code bien sûr, mais c’est un tout.

C’est dur à entendre, mais c’est sans doute la vérité.

L’affect joue énormément, tout comme la situation économique de la boîte (elle a déjà embauché trop de personnes qui n’évoluent pas assez pour prendre un nouveau risque avec toi), le comportement au quotidien, l’ambiance avec les collègues, l’affinité sur les technos, l’expérience…

En fait, il y a sûrement un ensemble de raisons qui font que tu n’as pas été gardé par l’entreprise.

Dans ce cas ton but ultime, c’est d’avoir une liste précise de tout ce qu’ils ont noté chez toi.

Le bon comme le mauvais.

Dis-leur que tu veux tout savoir.

Ce ne sera pas facile je te l’accorde, mais c’est objectivement le meilleur moyen de t’aider à progresser.

Tu vas devoir t’y coller si tu veux progresser, « harcèle » la boîte pour avoir des réponses.

Et quand tu auras ces raisons, tu comprendras sans doute pourquoi l’entreprise ne t’a pas embauché.

Dans tous les cas persévère, ce n’était qu’un stage.

Travaille sur tes points faibles, et postule à nouveau dans une boîte qui recherche des développeurs.

Conclusion

Les stagiaires sont importants pour les entreprises, ils participent à la bonne tenue du projet et apportent de la qualité au code déjà présent.

Si tu as bien lu cet article, tu as pu découvrir ceci :

On embauchera le stagiaire sur qui on peut compter.

C’est aussi simple que cela.

Si le stagiaire progresse, qu’il suit les règles métiers, qu’il est à l’écoute…

N’importe quelle entreprise penserait à le garder, même s’il est moins bon techniquement parlant.

Pense-y au moment de commencer ton stage…

J’espère que cet article t’aura aidé à y voir plus clair sur le rôle du stagiaire développeur, ses missions et ce qu’il doit faire pour réussir son stage.

Dis-moi en commentaire comment s’est passé ton stage !

❤️ Tu as aimé cet article ?️

J'ai mis un moment à l'écrire... Ce serait top si tu pouvais le partager à la communauté !